round logo

RogerAverbuchM

Des stratégies « pertinentes et puissantes »

 

Diplômé de l’École Polytechnique et de l’ENSTA Paris Tech, Roger Averbuch a démarré son parcours professionnel chez Dassault Aviation, dans l’une des équipes participant au développement du Rafale. Il vit l’arrivée de l’informatique de façon particulièrement forte, en percevant l’ampleur des transformations à venir.

 

« Il était certain que le monde informatique changerait profondément la donne. Ce sujet touchant à la fois à l’évolution et à la pérennité des entreprises m’intéressait beaucoup. »

 

Pour participer plus amplement à ces enjeux, il fait le choix de rejoindre le monde du conseil, CSC Peat Marwick pendant quatre ans, puis McKinsey pendant deux ans. Il prend alors un virage.

 

« Je voyais bien qu’une dimension liée à la culture de l’entreprise était absente. Or il me semblait que cette donnée, au-delà de nos approches très chiffrées et factuelles, était aussi importante et de nature à influer sur ce qu’une entreprise est en mesure de faire et les changements qu’elle est ou non en capacité de mettre en œuvre. »

 

Dès lors, la rencontre avec Adrien Stratégie, en 2003, se révèle porteuse.

 

«  J’étais d’une part séduit par les convictions défendues par le cabinet, et d’autre part, attiré par la cible des PME et ETI, dont les capacités de décision et de changement sont autrement plus rapides. Il y avait aussi l’opportunité de participer à une aventure entrepreneuriale, en contribuant à la structuration et au développement du cabinet. »

 

Depuis, témoigne Roger Averbuch, « l’entreprise a beaucoup grandi dans ses méthodes de travail en équipe, dans la manière, aussi, d’interpréter ses outils pour aboutir à de vraies démonstrations. Sur de multiples terrains de jeu, les approches apparaissent à la fois pertinentes en termes de grilles d’analyse, et puissantes en réussissant à donner du sens et des leviers d’action aux entreprises et à mettre en mouvement les équipes ». Une évolution à laquelle Roger Averbuch a pleinement contribué !

 

 

Fidélité au travers des missions

 

On pourrait se méprendre en contemplant l’objet apporté par Roger Averbuch. Une bouteille de vin, celle de la convivialité partagée, d’un humanisme communicatif vécus lors des missions ? C’est assurément un premier indice. Mais il faut aller un peu plus loin en lisant l’étiquette. Et l’on découvre alors un vin du Roussillon, et pas n’importe lequel : une production du clos des Fées.

 

« J’ai réalisé l’une de mes premières missions chez Adrien Stratégie pour le compte de la filière viticole du Roussillon. Or ici, un viticulteur entrepreneur a illustré le meilleur de ce que peut offrir une stratégie d’offre : sur une terre peu chère et presque inhospitalière, il parvient à proposer des vins de qualité, et même des cuvées d’exception. »

 

AV4A7265

 

Par fidélité et en véritable amateur, Roger Averbuch compte parmi les quelques rares ambassadeurs et actionnaires très minoritaires du domaine.