round logo

PierreRubensMDe la finance au conseil en stratégie

 

Le parcours de Pierre Rubens ne se résume pas à l’excellence de son CV. Diplômé de Sup’Aéro, il a enchaîné des fonctions de haut vol – consultant chez Peat Marwick Mitchell & Co devenu KPMG, responsable des outils de pilotage des risques, puis du développement de nouveaux produits financiers à destination des petites et moyennes entreprises dans l’une des plus grandes banques françaises. Mais Pierre, originaire du Var, a su aussi expérimenter la création de startups en Asie quand la finance – ou le monde de la banque, plutôt – ne le faisait plus rêver.

De retour en France, il a souhaité apporter une vraie contribution aux entreprises familiales et régionales, et notamment les aider à réaliser leur développement à l’international. En réalisant une veille, il s’est aperçu qu’un nom revenait souvent dans ces entreprises, celui d’Adrien Stratégie. Dès 2011, il prend contact avec le cabinet à Paris et le rejoint en 2012.

 

« L’intégration a été très progressive. Sur le fond comme sur la forme, les interventions d’Adrien Stratégie sont radicalement en rupture, et un temps important de « compagnonnage » est nécessaire pour diriger une mission. Ce terme ne convient d’ailleurs pas complètement, puisque sur chaque dossier opère une véritable équipe. Cette pluralité et cet enrichissement du regard sont une caractéristique forte du cabinet. »

 

Autre source d’étonnement, « la puissance des outils et des grilles d’analyse sur les capacités d’offre, une méthode qui apporte une valeur ajoutée très importante quand les autres acteurs du marché restent focalisés sur la demande et suivent tous comme un seul homme les mêmes analyses de marché ». Dernier point, « les relations directes et privilégiées avec les hommes et les femmes qui font les entreprises et qui, seules, permettent une mise en œuvre efficiente de la stratégie».

 

 

Le passeport comme fil conducteur

 
Le lien qui relie Pierre à son passeport est plus que symbolique. « Tout vient je crois de mon enfance dans cette ville de Toulon, ancrée sur sa rade militaire et ouverte vers la méditerranée ».

 

AV4A4950

 

Le passeport deviendra ensuite le sésame de missions réalisées à l’international ou de rencontres professionnelles enrichissantes.

 

« Aujourd’hui, je vois dans ce document la préoccupation constante que nous devons avoir d’être solides sur nos bases pour mieux nous ouvrir sur l’international. »