round logo

IsabelleColombMUne histoire de comptes…

 

Isabelle Colomb a intégré Adrien Stratégie en mars 2005, en pleine clôture d’exercice comptable.

 

« J’ai dû être immédiatement opérationnelle, sur un logiciel que je ne connaissais pas et auquel je n’étais pas formée. Mais tout s’est bien passé », retrace-t-elle simplement.

 

Plus d’un comptable aurait été rebuté par ces débuts. La rigueur, le professionnalisme, la volonté d’Isabelle lui ont permis de surmonter les obstacles, et même de réaliser un premier audit sur tout ce qu’elle comptait améliorer. Il faut dire que la ténacité est un maître mot dans le parcours d’Isabelle.

Fille de commerçants en région parisienne, elle a d'abord obtenu un BTS de comptabilité, puis 3 ans plus tard le DECF tout en travaillant à temps plein. Après plusieurs années en cabinet comptable où elle suit les dossiers clients avec beaucoup d’autonomie, son mari, originaire du Maine-et-Loire, émet le souhait de revenir vers Angers. Le couple avait déjà un premier enfant et s’installe dans la région. Isabelle, qui désirait un travail à temps partiel, prend alors connaissance du poste recherché par Adrien Stratégie.

 

« Cette offre m’a immédiatement intéressée car j’avais l’occasion de mettre en pratique des connaissances comptables et juridiques diverses pour le compte de la holding. J’ai toujours apprécié de passer d’un domaine à un autre, en recherchant les subtilités du droit applicable à un secteur, en veillant et parfois en essayant d’anticiper l’évolution des règles. Si la plus grande partie des activités se déroulent à Paris, je reste basée à Angers, là où est née l’entreprise. Je travaille à côté de la gare et n’ai aucune difficulté à faire la navette lorsque c’est nécessaire. »

 

Isabelle Colomb poursuit sa mission à temps partiel pour s’occuper de ses deux fils dont l’âge se mêle étroitement aux débuts chez Adrien Stratégie. Elle est un pilier des activités administratives de la société, dont Roger Couffin aime à souligner l’implantation iconoclaste.

 

« Nous procédons à rebours des autres entreprises, en localisant nos équipes opérationnelles à Paris et notre back office en région, là où les coûts d’infrastructures sont moins élevés. »

 

 

Voir juste et loin

 

AV4A4982Toujours mue par sa conscience professionnelle, Isabelle Colomb a choisi… une paire de lunettes. Elle illustre parfaitement la nécessité de voir juste et le plus loin possible dans toutes ses activités.

 

« J’ai aussi besoin d’une vue précise et rapide afin d’être la plus réactive possible pour les équipes et de devancer certaines demandes lorsque c’est possible », ajoute-t-elle.